Might and Magic Heroes Online sous la loupe
JeuxF2P.com
Heroes Online

Might and Magic Heroes Online sous la loupe

13/20

Basée sur 8 votes

1/52/53/54/55/5

Publiée le 23 octobre, 2014 à 11:40
Mise à jour : 23 octobre, 2014 à 18:57
Par Bébert

Dernier opus de la saga Heroes, les fans se réjouiront de retrouver ce monde Fantasy Médiéval, dans un jeu un peu plus simple que les précédents puisque, jouable sur navigateur. Véritable Free to Play online, ce nouvel épisode du monde d’Ashan ne décevra pas les passionnés. Sortie en septembre 2014 par Ubisoft, développeur et créateur, cette référence dans l’univers des jeux vidéo est évidemment signe de qualité. On retrouve des éléments du gameplay des épisodes antérieurs ainsi que l’histoire, les factions et les territoires.

Might and Magic Heroes Online (MMHO) est un authentique jeu de rôle, en ligne, et Multi-Player. La coopération est d’un grand intérêt, car vous pouvez à tout moment inviter un ami à jouer avec vous, simplement en tapant son nom. La carte très explicative vous montre les différents mondes conquis et s’agrandit au fur et à mesure de vos victoires. Elle présente également les endroits où d’autres joueurs sont actifs.

C’est un pur PVE (Player versus Environnement), tout y est : combats contre des monstres, explorations des territoires, résolutions de quêtes ainsi qu’un PVP (Player versus Player). Dans ce cas-là, la lutte peut-être inégale entre joueurs qui jouent entièrement en Free to Play et les joueurs qui dépensent beaucoup pour avoir un armement ou des équipements plus conséquents.

Le Game Play

Le démarrage du jeu en ligne est très simple. Rien à télécharger, tout se joue à travers le navigateur, une inscription facile et rapide et vous pouvez immédiatement jouer.

Vous avez le choix entre deux factions : la nécropole (le monde de l’obscurité) et, de l’autre côté, la faction du Havre (le monde de la lumière). Sur le premier panneau de présentation, vous choisissez votre héros, son nom et ses couleurs.

might-and-magic-heroes-online-classes

Les écrans fournissent des informations très complètes. Vous avez une carte, des combattants et un royaume à construire. Le but est simple, vous devez livrer bataille avec la faction ennemie, seul ou avec d’autres joueurs. Toutes les étapes sont clairement expliquées. Le point négatif serait le peu de liberté de mouvement et d’improvisation. Vous devez suivre le fils directeur du scénario. Première étape du jeu, délivrer la citadelle, puis démarrer la construction de votre forteresse.

Vous progressez petit à petit en gagnant des batailles, des quêtes, en remplissant des missions, et en progressant sur la carte et le territoire.
Peu à peu, vous pouvez débloquer des compétences et des combattants pour agrandir votre faction.

Toutes ces missions vous permettent de récolter des gold, du bois pour construire et de petits objets que vous revendez s’ils ne vous sont pas utiles.

Les Combats

Le système de combat est simple. C’est un tour par tour. Votre héros ne peut pas se déplacer et ce sont vos unités qui partent devant au combat, sur une carte divisée en espaces hexagonaux. La marge de manœuvre de vos troupes n’est pas très étendue. Les déplacements sont difficiles et la fluidité de jeux n’est pas au rendez-vous surtout si la connexion n’est pas très bonne. Avant de commencer un combat, vous avez un panneau d’information qui vous donne des renseignements sur votre ennemi, son niveau, sa force. Sur cet écran, vous avez la possibilité de demander la coopération d’autres joueurs en ligne ou d’inviter directement un ami en tapant son pseudo. Vous choisissez entre trois modes de difficultés : easy, expert et héroïque (au niveau 30).

Interface et Graphismes

interface-du-jeu-heroes-online
Les graphismes sont superbes et très soignés. L’esthétique est à la hauteur de beaucoup d’autres jeux plus sophistiqués. La très belle bande-son vous immerge totalement dans ce monde de Heroes Fantasy. L’interface est très intuitive et agréable. En haut à gauche toute une série d’icônes vous apporte de nombreuses informations sur le jeu et les joueurs en ligne. En bas à gauche, vos pouvoirs, en haut à droite, les gold gagnés et la boutique, en bas à droite, les indications sur votre ennemi, sa force, le détail de l’armée adverses et son niveau de vie pendant les combats. Un tutoriel très pédagogique vous permet de bien appréhender le jeu sans aucune difficulté.

Les quêtes et les cycles de jeux

Lors de vos déplacements sur le territoire, vous rencontrez souvent des possibilités de quêtes qui vous permettent de progresser plus rapidement et de monter de niveau. La progression peut en frustrer certains. Reconstituer ses factions ou construire des bâtiments peut prendre de longues minutes si l’on ne veut absolument rien débourser.

Le système économique et la progression dans le jeu

C’est un véritable Free to Play. Les XP, les gold, les sceaux héroïques et tous les niveaux se gagnent par les battles et par les quêtes. Par contre, il faut s’armer d’un peu de patience, en effet lorsque les combats sont rudes et que le joueur perd beaucoup d’unités, il doit attendre pour pouvoir en récupérer. Malgré ce petit point négatif, rien n’oblige de passer par la boutique, tout peut être gagné et trouvé tout au long des quêtes

Des atouts et des lenteurs

C’est un très bon jeu, facile à appréhender. Le Game Play est simple et il est très rapide à prendre en main. Un environnement de jeu magnifique et beaucoup d’actions à effectuer font de ce nouvel opus d’Ubisoft un digne descendant des précédents épisodes. Si vous n’êtes pas un joueur trop impatient, ce jeu est parfait et riche en aventures. Si vous êtes trop pressé, la boutique risque de vous revenir bien cher.

Il vaut mieux aborder ce M&M Heroes Online en sachant prendre son temps, le contenu est assez complet et beau pour combler votre expérience de jeux.

Pour les puristes, la comparaison se fait bien entendu avec les précédents épisodes de la célèbre série des Heroes, mais, à part la différence majeure d’être jouable sur navigateur, l’univers de ce jeu est de bonne qualité.

Note de la rédac 16/20

Dossiers recommandés

Commentaires

  • kinhouande

    salut j adore se jeux

  • Nora

    Franchement ca vaut un petit detour, le game play est pas mal du tout.