Aura Kingdom : classique mais efficace
JeuxF2P.com
Aura Kingdom

Aura Kingdom : classique mais efficace

14/20

Basée sur 10 votes

1/52/53/54/55/5

Publiée le 5 septembre, 2014 à 12:31
Mise à jour : 8 novembre, 2014 à 12:39
Par Bébert

Avec des arrivages massifs de MMORPG sur le marché du free-to-play, difficile de se distinguer, et les gamers ont désormais des attentes particulièrement élevées suite à la sortie de hits vraiment réussis. Les productions en provenance d’Asie sont souvent accueillis avec méfiance, en raison de trop nombreux jeux bas de gamme. Toutefois, X-Legend, le développeur Taïwanais est un acteur dont la réputation est suffisamment solide pour découvrir son dernier jeu, Aura Kingdom, avec beaucoup de bienveillance et d’espoir.

Des graphismes féériques

Aura Kingdom est un free to play se déroulant dans un univers fantastique, mélange de manga et d’époque médiévale, la charte graphique est très colorée, avec des décors rappelant bien l’univers du genre, et des personnages joliment modélisés. Visuellement, le jeu est beau, chaud, et réveille notre instinct infantile. Cette réussite graphique est une bonne base, voyons si la suite est au rendez vous.

Une interface classique et complète

Clairement, le développeur a pris le parti de proposer un jeu que les novices du genre pourront s’accaparer rapidement. L’interface est très intuitive, et dispose des standards du MMORPG. La Mini Carte, bien évidemment, son absence rendrait le jeu difficilement accessible. Une liste de quêtes qui évoluent au fil de la réussite des missions. Une formule de chasseur de succès très ludique pour ceux qui entendent explorer le jeu de fond en comble et tout un tas d’informations concernant les monstres et trésors à proximité.

Des familiers prépondérants ?

Dernier aspect et surement le plus important, le rôle des Eidolons. Il s’agit de familiers, mais dans Aura Kingdom, la volonté d’approfondir le rôle de ces derniers est évident. Ils seront en permanence présent tout au long de l’aventure, (à partir du niveau 10 pour être précis) leurs impacts dans l’aventure seront d’autant plus importants qu’il sera possible d’en avoir jusqu’à 3 en même temps, avec leurs caractéristiques spécifiques, pour une dimension stratégique encore plus forte.

Plaisir de jeu avant tout

X-Legend a créé un jeu où la notion de plaisir est prépondérante. Outre une interface claire et simple, l’aventure et l’évolution se font à grande vitesse, et les niveaux se grimpent sans trop de difficulté. Très peu de blocage, aucune frustration devant un obstacle particulier, seuls les niveaux les plus hauts corseront un peu l’histoire, ce qui permet de garder une durée de vie pour le jeu assez conséquente.

Des combats pêchus

Dans le même esprit, le système de combat est très agréable, et très vite assimilé. La clé de voûte est tout simplement l’arme possédée, dont l’influence prime sur tout. Le grimoire permet d’utiliser la magie, la hâche privilégie les combats au corps-à-corps et les pistolets un peu de recul par rapport aux adversaires. Après 40 niveaux, il sera dès lors possible d’acquérir une seconde arme, pour une plus grande variété de combats. Les compétences du personnage évoluent aussi au fil de l’aventure, à travers un chemin de la destinée que l’on utilisera selon des choix personnels.

Décevant pour les gamers

En faisant un jeu ludique et accessible, Aura Kingdom manque un peu de personnalité, avec finalement très peu de nouveautés, et des systèmes de combats efficaces, certes, mais pour le moins un peu simpliste. L’univers du jeu est vraiment très réussi sur le plan graphique, mais les missions sont plutôt répétitives.

Bilan positif

Malgré un relatif manque d’originalité, Aura Kingdom est un jeu plaisant, qui trouvera probablement son public parmi les novices des MMORPG et des plus jeunes par son univers manga vraiment réussit pour un free to play. Le plaisir de jouer est présent, et dans la vague de soft du même type qui ne cesse d’affluer, le hit de X-Legend tire son épingle du jeu.

Note de la rédac 12/20

Dossiers recommandés

Commentaires