Elder Scrolls Online doit-il devenir un F2P ? | Dossier
JeuxF2P.com
Elder Scrolls Online doit-il devenir un F2P ?

Elder Scrolls Online doit-il devenir un F2P ?

Publiée le 16 septembre, 2014 à 14:51
Mise à jour : 21 novembre, 2014 à 22:42
Par Bébert

En observant le mode de fonctionnement du MMORPG Elder Scrolls Online, certains joueurs ont estimé qu’il se rapprochait nettement d’un F2P et qu’il serait judicieux de lui faire changer de statut.

Un long débat s’est mis en place afin de déterminer les pour et les contre de cette formule et il apparaît que ce changement de direction aurait des conséquences pour ce jeu très populaire.

Rendre les équipements gratuits

Il se trouve qu’Elder Scrolls Online propose d’évoluer en achetant au fur et à mesure les armes et les équipements nécessaires pour progresser dans le jeu et pouvoir atteindre le niveau supérieur. Nombreux sont ceux qui estiment que le passage en F2P permettrait de mettre à disposition les mêmes chances pour chaque joueur de réussir. La réussite dans ce jeu ne doit pas être soumise à la somme dépensée mais à l’habileté du joueur.

Paul Sage (Creative Director) a cependant indiqué, lors de la QuakeCon 2014, que même dans ce cas de figure, il continuerait à proposer des éléments à acheter, non pas dans un but de profit financier mais pour permettre à chaque joueur de vivre une expérience positive avec ce MMORPG. Étant donné qu’Elder Scrolls Online propose régulièrement des améliorations, il est difficile de suivre constamment et de rester au top niveau. Proposer des éléments payants permet à chacun de récupérer les éléments dont ils ont besoin afin de pouvoir retrouver le plaisir du jeu en atteignant facilement les niveaux supérieurs avant d’arriver à ceux qui demanderont des qualités particulières.

Un jeu dans la ligne de World of Warcraft

L’intention de l’équipe d’Elder Scrolls Online est de mettre en place un jeu sous abonnement mensuel avec la possibilité d’acheter des équipements au fur et à mesure que des améliorations et des nouveaux modules de jeu seraient intégrés. Modèle inspiré du célèbre jeu World of Warcraft, le but est de proposer un jeu sans cesse évolutif pour avoir la sensation d’une longue expérience qui se prolonge sur la durée, rythmant la vie des joueurs avec la capacité à surprendre à garder la curiosité et l’intérêt intacts.

Cette décision est une bonne nouvelle pour tous les fans du jeu car cela signifie qu’Elder Scrolls Online a fermement l’intention de devenir une légende, au même titre que World of Warcraft. Perdu dans le monde jeux en F2P, le MMORPG pourrait perdre sa singularité et être simplement considéré comme une option parmi tant d’autres. L’ambition de Paul Sage est beaucoup plus élevée et il considère alors que reproduire un schéma qui a fait ses preuves était préférable pour se développer de façon exponentielle plutôt que de chercher à satisfaire les communautés de joueurs qui souhaitent pouvoir jouer dans une version plus accessible financièrement. Il semblerait que l’excellence demande certains sacrifices et les adeptes de ce titre hors du commun seront capables de faire le bon choix en s’abonnant ou en préférant un autre jeu disponible en F2P.

Une inégalité entre les joueurs ?

inegalite-entre-les-joueurs

Certains s’insurgent contre ce type de fonctionnement car les passionnés parviennent à atteindre des niveaux dans le jeu uniquement grâce à leur persévérance et leur technique. Être placé face à des joueurs qui sont parvenus au même stade en achetant tout simplement ce qui est nécessaire peut rapidement être frustrant. La solution serait donc de permettre de s’équiper grâce à des achats uniquement au moment de la sortie de la nouvelle saison afin de se remettre à niveau mais ne devrait pas être une solution disponible tout au long de l’année. Cette stratégie paraît en effet intéressante car elle permettrait à chacun de s’habituer aux nouveautés tout en ayant des chances sensiblement égales de progresser.

L’autre possibilité pour mettre en place une certaine égalité entre les joueurs serait de s’ouvrir au farming. En fonction de l’or récolté dans les différents donjons, chaque joueur aurait la possibilité de se rendre dans la boutique pour y acheter les armes ou les améliorations qu’il souhaite. Même si cette idée paraît intéressante, elle ne ravit pas tous les joueurs car farmer pendant un certain temps sur un jeu a pour conséquence d’apporter une certaine lassitude, ce qui serait dommage sur un titre pareil.

La mise en place du Suscriber Loyalty Program

Zenimax s’éloigne encore plus du F2P avec cette nouveauté qui offre pour un abonnement de trois mois à son MMORPG, un High Hrothgar Wraith pet, qui correspond à un animal de compagnie aux capacités surprenantes. Programme qui débute actuellement, de nombreux autres cadeaux devraient être faits aux personnes qui choisissent de s’inscrire sur la durée.

High Hrothgar Wraith
High Hrothgar Wraith

Si certains voient dans cette manœuvre une façon de pousser les joueurs à l’abonnement, Zenimax a su prouver par le passé que son but était surtout de chercher la satisfaction de la communauté de façon constante en apportant des avantages très fréquents. Il ne faut pas oublier qu’Elder Scrolls Online a toujours écouté les remarques sur son jeu et a été capable de faire les changements demandés, ce qui est très rare dans le monde des jeux vidéo.

De nombreux jeux vidéo mettent en place un programme de fidélité. Il ne s’agit pas forcément d’une stratégie pour gagner plus d’argent mais surtout pour toujours rester populaire aux yeux des joueurs qui, par cette action vont se sentir privilégiés. Elder Scrolls Online a toujours voulu construire une immense communauté à travers le monde. Si certains F2P sont parvenus au même résultat sans pour autant recourir à ce type de manœuvre, Elder Scrolls Online fait largement débat sur ce point. Zenimax serait capable de mettre en place le même système en F2P donc le but semble uniquement marketing. Cependant, si Zenimax ne succombe pas à la tentation, ceci s’explique par son envie de se distinguer de tous les autres MMORPG qui font sensation en F2P à leur commencement et qui sont vite oubliés.

Dossiers recommandés

Discussion sur le dossier